essai puits

En solitaire dans la carrière de mon enfance pour essayer ma Petromax, c'est un instant magique comme lorsqu'un enfant utilise son jouet pour la première fois. A mon arrivée la gardienne est là , perturbée par un hiver trop doux , la chauve souris tourne au dessus de ma tète avant de disparaître dans la galerie. J'avance vers la première cave guidé par mes souvenirs , je n'allume pas ma lampe , pas encore ...L'obscurité est ici magique ,envahissante elle me transporte vers le petit homme,du haut de ses 9 ans la lueur de ses yeux éclaire la champignonnière ,je fais un saut de 41 ans en arrière ,les hommes aux mains dures sont là...Un bruit me ramène à la réalité, j'allume ma torche, le faisceau croise le regard du renard ,deux points scintillent et disparaissent aussitôt..

Il est temps maintenant d'essayer ma Petromax, après un allumage sans soucis ,la puissante lumière éclaire la galerie, la carrière montre ses volumes comme jamais. Le sifflement constant de la lampe fait disparaître le silence.Je fixe mon appareil sur son pied ,les essais photos peuvent commencer. Je découvre deux nouveaux "messages "laissés par les carriers . Le temps passe trop vite sous terre et deux heures sont déjà passées, je rejoins la sortie , il faut laisser refroidir la lampe ...je reviendrai.

Avec un réglage diffèrent de l'appareil photo le "jaune" disparaît ,laissant une couleur plus naturelle.

es2es1es moiessaies3es5saint aes pil