Voici  une série de photos de cette carrière .Je tiens à remercier  BertB pour son autorisation à publier ses clichés  sur mon blog .

Je rappel que la carrière est fermée et inaccessible sans clef, n'oublions pas que onze personnes reposent à jamais dans les galeries.

Le tunnel de secoursbarils de secourseffondrementmeulesmatèriel

les meulespilierspuitseffondrementzone fragile

La première photo montre le tunnel de secours pour aller vers la zone effondrée, la seconde montre des barils utilisés par l'équipe de secours pour descendre par les puits.La troisième une zone du deuxième effondrement.La quatrième les meules encore en place.Les deux dernières , éboulements et une zone fragile.

Je n'ai pas plus d'informations sur les circonstances de cette catastrophe , mais il ne faut pas oublier que les champignonnistes utilisaient les remblais laissés par les carriers pour faire la terre de gobetage ,laissant ainsi des vides entre les piliers .

Après  la lecture des témoignages , je constate que les ouvriers remarquent  que la carrière "change" ,fissures et autres ,certains réagissent et quittent les lieux ,d'autres continuent à travailler ,certainement  à cause de la pression de travail avant Noêl.

Pourtant je me souviens ,gamin, mon père me disait "si tu entends une pierre tomber, même petite reste pas en dessous ,tu sors en vitesse"...